Qu’est-ce que la kinésithérapie du sport ?

La kinésithérapie du sport est une spécialité de la kinésithérapie qui se consacre à l’évaluation et au traitement des blessures liées au sport et à l’exercice physique. Et ce à tous les niveaux et à tous les âges. Qu’il s’agisse de courir le marathon de Paris, de jouer au football pour l’Olympique de Marseille ou d’escalader le Mont-Blanc, chaque blessure doit être considérée dans le contexte des exigences de l’activité. Les kinésithérapeutes du sport s’attachent non seulement à soulager la douleur des athlètes et à leur permettre de retrouver leur pleine capacité fonctionnelle, mais aussi à favoriser la performance et le développement de l’individu.

Le kiné du sport est le spécialiste des blessures des sportifs 

Le kinésithérapeute sportif maîtrise les principales techniques spécifiques d’évaluation et de traitement des sportifs blessés. C’est un thérapeute capable de prendre en charge les besoins de chaque sportif d’une façon adaptée en fonction du niveau de pratique de chaque athlète. Que ce soit dans le sport récréatif ou la compétition sportive de haut niveau.

Le kinésithérapeute sportif accompagne les sportifs de haut niveau aux différents moments des compétitions et lors des stages sportifs. Pendant la préparation aux compétitions, le travail du kiné consiste à vérifier l’état des muscles et les effets des entraînements sur ces derniers. Si le kinésithérapeute constate par exemple que l’athlète éprouve des inflammations au niveau des tendons ou des troubles musculaires, il les traite et si ces problèmes se répètent, il aide alors l’entraîneur à concevoir des programmes plus adaptés.

Un kinésithérapeute du sport est en mesure de comprendre la blessure et le mécanisme à l’origine du traumatisme du sportif.

Pour cela le kinésithérapeute sportif doit maitriser le contexte et les bases de très nombreux sports. C’est indispensable pour appréhender au mieux la blessure du sportif. C’est ce qui explique que très souvent les kinés du sport sont des sportifs ou d’anciens sportifs.

Connaître les gestes techniques, mais également le ressenti de la pratique sportive sont des atouts cruciaux pour le kinésithérapeute du sport dans l’approche de la blessure et de sa thérapeutique.

Le kiné intervient pendant les compétitions pour les principales lésions : des déchirures, des claquages, des hématomes, des crampes, des plaies, des fractures. Il établit les diagnostics et dispense les soins en collaboration avec le médecin. Il évalue les risques encourus et détermine si le sportif peut ou non continuer la compétition.Dans ce cas, les soins sont prodigués dans le plus strict respect du protocole de rééducation prescrit par le chirurgien. Le kiné écoute les problèmes ou les doutes des sportifs qui se confient à lui. Il est tenu au secret professionnel et se doit donc de respecter une certaine confidentialité dans les avis qu’il donne aux extérieurs. Il réfléchit aussi aux problématiques éthiques rencontrées dans le sport : dopage, sport de haut niveau chez l’enfant, etc.

 Que fait un kinésithérapeute du sport ? 

Les kinésithérapeutes du sport ont un rôle à multiples facettes qui comprend :

  • L’évaluation des blessures – cela nécessite un interrogatoire minutieux et complet sur la blessure actuelle et les blessures antérieures et implique un examen approfondi du corps.
  • L’identification de la cause profonde de la blessure – souvent, la cause profonde ne se situe pas à l’endroit où la douleur est localisée. Un examen approfondi permettra d’identifier les facteurs qui ont contribué à la blessure.
  • Élaboration d’un plan de traitement individualisé – ce plan tiendra compte de toutes les faiblesses et de tous les déséquilibres. Nous voulons que l’athlète revienne plus fort de sa blessure pour éviter qu’elle ne se reproduise.
  • Améliorer la force et la mécanique des autres parties du corps. Ceci est essentiel, surtout si l’athlète doit s’absenter du sport pendant un certain temps pour récupérer.
  • Appliquer des délais réalistes pour leur retour au sport. Il s’agit d’une compétence qui ne s’acquiert qu’avec l’expérience. Les blessures guérissent à des rythmes différents selon les personnes.
  • Travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire. Il peut s’agir de l’équipe immédiate, par exemple l’entraîneur, le manager de l’équipe, le médecin du sport ou les parents, ou il peut être nécessaire de faire appel à une équipe élargie, par exemple un psychologue du sport ou un diététicien.

Prévention des blessures – identification de tous les facteurs de risque modifiables d’une blessure et mise en œuvre d’un plan pour les traiter.

 Comment un kinésithérapeute du sport prend en charge votre blessure ? 

Un kinésithérapeute du sport effectuera une évaluation complète de la zone blessée, mais aussi de l’ensemble de la chaîne cinétique impliquée dans le schéma de mouvement spécifique du sport. Par exemple, l’évaluation d’un footballeur sera différente de celle d’un coureur. Cela permettra d’identifier la raison pour laquelle la blessure s’est produite et de mettre en œuvre un programme de traitement spécifique. Le médecin aura également besoin d’informations sur votre programme d’entraînement actuel, votre charge hebdomadaire et les compétitions importantes que vous avez dans un avenir proche ou lointain. Votre programme de traitement sera toujours adapté à vos besoins individuels et spécifiquement axé sur ces objectifs.

Les kinésithérapeutes du sport utiliseront également un grand nombre de tests et d’équipements pour obtenir des données objectives afin d’établir un niveau de référence de vos forces et faiblesses actuelles. Les blessures sont une expérience très frustrante pour les athlètes. Fixer des objectifs et des cibles est un excellent moyen de garder les athlètes motivés et engagés. Il s’agit d’une compétence clé des kinés du sport.

À l’aide de données objectives, le kinésithérapeute du sport établit le profil de l’athlète. Voici quelques exemples de ce que cela peut inclure :

  • Échographie diagnostique pour évaluer et surveiller les blessures.

L’échographie est excellente pour visualiser les muscles, les tendons et les articulations, souvent mieux que l’IRM.

  • Test de longueur musculaire

Un examen complet de votre longueur musculaire est effectué pour identifier tout déséquilibre musculaire important à l’aide d’une série de tests validés et fiables.

  • Test de force

à l’aide d’un équipement spécialisé qui teste la force de votre muscle (concentrique, excentrique et isométrique). Cela fournit des informations clés sur la force pour identifier les déséquilibres et les faiblesses musculaires qui doivent être traités.

  • Test de la plaque de force

Fournit un retour immédiat sur les performances neuromusculaires et les asymétries pendant les tests fonctionnels. Il s’agit de l’analyse la plus proche du marché qui fournit des informations sur la force, la mécanique et les asymétries biomécaniques pendant les tâches fonctionnelles.

  • Analyse vidéo

Elle est utilisée en particulier avec les coureurs pour évaluer leur style de course et identifier les facteurs techniques ou biomécaniques qui y contribuent et qui doivent être traités dans le cadre du programme de traitement. Ceci est particulièrement important lorsque la douleur est ressentie uniquement pendant le sport ou l’activité.Ces informations donnent un aperçu détaillé des capacités et des limites de l’athlète et peuvent améliorer la prise de décision concernant la bonne rééducation pour le retour au sport et/ou le développement des performances.

Comment les kinésithérapeutes du sport traitent-ils une blessure ? 

Dans le sport, tout est question de gains « marginaux » et il en va de même pour le traitement des blessures sportives. Les kinésithérapeutes du sport s’efforcent toujours de trouver de nouvelles techniques de traitement ou de nouveaux équipements qui accélèrent la guérison des athlètes.

Un kiné du sport est compétent en matière de traitement « pratique » et possède une formation et une expérience approfondies des techniques de traitement des tissus mous, comme la libération myofaciale, et des techniques articulaires, comme la manipulation vertébrale. Cependant, le kiné du sport se distingue souvent par ses compétences en matière de gestion des blessures et de rééducation. Nombre d’entre eux ont étudié la force et le conditionnement pour s’assurer qu’ils organisent votre rééducation et développent vos capacités athlétiques, afin que vous reveniez plus fort après une blessure. Le manque de force est souvent un facteur de risque clé pour de nombreuses blessures articulaires, tendineuses et musculaires et constitue une partie essentielle de la plupart des régimes de traitement et des programmes de prévention des blessuresLes blessures sportives peuvent être compliquées et une approche d’équipe est souvent nécessaire pour remettre un athlète sur la bonne voie. Cela peut nécessiter un examen par un chirurgien, un médecin du sport ou votre médecin généraliste. Il est essentiel que tous les professionnels de la santé concernés travaillent ensemble et communiquent efficacement. L’équipe qui vous entoure est essentielle.

Thérapie par ondes de choc radiales (TOCr), aussi appelée SHOCKWAVE 

Les ondes de choc sont une modalité de traitement efficace pour de nombreux problèmes de tendons, en particulier ceux liés à la course à pied, tels que les tendons ischio-jambiers proximaux, les tendons d’Achille et les fasciites plantaires (aponévrosite plantaire ou épine calcanéenne). Ce traitement doit être effectué parallèlement à un programme de rééducation.

Thérapie par occlusion 

L’occlusion est utilisée à la suite d’opérations ou lorsqu’un athlète a besoin de gagner en force et en masse musculaire (hypertrophie) en peu de temps, tout en ne faisant pas peser un poids excessif sur l’articulation. La plupart des entraînements de musculation se font à 70-80% d’un rep max (1RM). Cependant, la thérapie par occlusion permet d’améliorer la force et le volume musculaire à 30 % d’un rep max (1RM). Cela signifie moins de compression articulaire et, en fin de compte, moins de douleur pendant l’exercice, tout en encourageant les gains requis.

Il s’agit d’un excellent moyen de gagner de la force en peu de temps. Il est utilisé principalement pour les problèmes de genoux afin de renforcer les quadriceps et les ischio-jambiers. Il peut également aider à rétablir tout déséquilibre dans les quadriceps et les ischio-jambiers. La machine vous permet de travailler un seul type de contraction musculaire si nécessaire. Par exemple, si vous êtes faible en excentrique (travail du muscle lorsque celui-ci s’allonge), vous pouvez isoler cette phase sur la machine. Cela peut être très utile et améliorer la spécificité de la rééducation.

Injections guidées par ultrasons 

Les injections guidées par ultrasons peuvent être un complément utile pour réduire la douleur de certaines blessures sportives. Elles doivent être réservées aux blessures pour lesquelles la douleur est le facteur limitant la participation à un programme de rééducation. Une injection de stéroïdes ou d’acide hyaluronique a un effet anti-inflammatoire qui peut entraîner une réduction significative de la douleur. Cela peut accélérer le processus de guérison et offrir la possibilité de s’engager dans un programme de rééducation,

Votre traitement et votre rétablissement ne s’arrêtent pas lorsque vous n’avez plus de douleur et que vous avez repris le sport. Le plus grand facteur de risque de blessure est d’avoir la même blessure que précédemment. La récurrence des blessures sportives est élevée, par exemple, pour les douleurs du tendon d’Achille, elle est de 50 %. La mise en place d’un régime de prévention efficace est essentielle pour tout athlète. Les kinés du sport sont également des spécialistes de la prévention des blessures.

L’idéal est de prévenir les blessures avant même qu’elles ne se produisent. La prévention des blessures est un domaine spécialisé et il existe un nombre croissant de preuves scientifiques mettant en évidence les causes des blessures sportives et ce qui peut être mis en œuvre pour les prévenir. Cela peut impliquer le suivi et la gestion de la charge, la gestion du mode de vie, des conseils en matière de régime alimentaire et de nutrition et une analyse plus technique, par exemple le ré entraînement à la course.

L’éducation et la fourniture de ressources aux athlètes constituent une partie essentielle du processus de traitement. Il s’agit notamment de s’assurer que l’athlète a une compréhension approfondie de la blessure qu’il a subie, de la raison pour laquelle elle s’est produite en premier lieu et des mesures à prendre pour éviter qu’elle ne revienne.

Glossaire des définitions des termes de la kinésithérapie du sport 

Axel Clerget https://www.wikidata.org/wiki/Q22210245

Ballon de Klein https://www.wikidata.org/wiki/Q1463093

Bandage adhésif thérapeutique https://www.wikidata.org/wiki/Q917517

Biokinergie https://www.wikidata.org/wiki/Q17622077

BOSU https://www.wikidata.org/wiki/Q4836234

Camille Muffat https://www.wikidata.org/wiki/Q137579

Carlos (chanteur) https://www.wikidata.org/wiki/Q739573

Chiropratique https://www.wikidata.org/wiki/Q658096

Déchirure musculaire https://www.wikidata.org/wiki/Q576145

Émilie Le Pennec https://www.wikidata.org/wiki/Q887295

Équipe du pays de Galles de football https://www.wikidata.org/wiki/Q180857

Ergothérapie https://www.wikidata.org/wiki/Q380141

Espalier de gymnastique https://www.wikidata.org/wiki/Q1856307

Exercice isocinétique https://www.wikidata.org/wiki/Q3061916

Exercice isométrique https://www.wikidata.org/wiki/Q1216236

Kinésiologie https://www.wikidata.org/wiki/Q657632

Kinésithérapie https://www.wikidata.org/wiki/Q2338620

Kinésithérapie respiratoire https://www.wikidata.org/wiki/Q3099854

La Kiné https://www.wikidata.org/wiki/Q3209926

Massage https://www.wikidata.org/wiki/Q179415

Médecine du sport https://www.wikidata.org/wiki/Q840545

Médecine physique et de réadaptation https://www.wikidata.org/wiki/Q2678675

Méthode Feldenkrais https://www.wikidata.org/wiki/Q1402440

Méthode McKenzie https://www.wikidata.org/wiki/Q63557

Méthode Pilates https://www.wikidata.org/wiki/Q272460

Microkinésithérapie https://www.wikidata.org/wiki/Q3312205

Mucoviscidose https://www.wikidata.org/wiki/Q178194

Musculation https://www.wikidata.org/wiki/Q1425378

Ostéopathie https://www.wikidata.org/wiki/Q325253

Physiothérapeute https://www.wikidata.org/wiki/Q694748

Pied bot https://www.wikidata.org/wiki/Q1162164

Plateau de proprioception https://www.wikidata.org/wiki/Q56316836

Réathlétisation https://www.wikidata.org/wiki/Q97293140

Rééducation https://www.wikidata.org/wiki/Q1180943

Rééducation du brûlé https://www.wikidata.org/wiki/Q30753351

Shiatsu https://www.wikidata.org/wiki/Q833228

Slackline https://www.wikidata.org/wiki/Q1354480

Stimulation musculaire électrique https://www.wikidata.org/wiki/Q653580

Thérapies des fascias https://www.wikidata.org/wiki/Q3527313